Mère au foyer - edit de 13h17

Publié le par mimline

Aujourd’hui ma bête noire est la bien célèbre femme au foyer… Attention je vais m’attirer les foudres de plus d’une d’entre vous je pense…

 

Je ne critique pas du tout les femmes qui font le choix de rester à la maison pour s’occuper de leurs enfants, je trouve au contraire cela très courageux de leur part ! Moi personnellement je ne pourrais pas pour tout un tas de raisons ! Déjà parce que j’ai besoin d’une vie sociale en dehors de mes enfants, parce que j’ai besoin d’avoir une « coupure » maison/travail, parce que même si j’adore mon fils, j’avoue que parfois après un week end prolongé je suis bien contente de retrouver mon petit bureau et de pouvoir faire « autre chose ». Travailler est pour moi très important, déjà car je participe financièrement au portefeuille du foyer, mais aussi parce que, sans être une féministe en force, je n’ai envie de dépendre de personne. Je veux pouvoir m’assumer, si un jour les choses devaient cafouiller dans mon couple je n’ai pas envie d’être celle qui reste parce qu’elle n’a pas les moyens de partir… Ou pire qui doit pomper une pension à son ex pour survivre. Si un jour je pars, je ne veux plus aucun lien autre que les enfants. Je veux me débrouiller seule.


Et puis j’aime mon métier, j’ai fais des études pour y arriver, même si je travaille évidemment d’avantages par nécessité que par plaisir, ce n’est pas une terrible corvée pour autant. J’aime l’ambiance du boulot, les collègues, l’activité salariale etc… Je ne vais pas au boulot le matin de contre cœur.

 

 

Ce que je reproche aux femmes au foyer c’est quand elles se plaignent de leur statut (qui en ce qui me concerne reste avant tout un choix prit en toute connaissance de causes et librement !) notamment lorsqu’elles réclament le droit à des indemnité salariale parce qu’elles ont, selon elles, plusieurs métiers à exercer dans la journée : A la fois nounou, lingère, cuisinière, femme de ménage etc…


Mais n’est ce pas le sort de toutes les femmes ? Qu’elles travaillent ou pas ? Et puis quand on est maman on n’est pas nounou ! Ca c’est un truc que je ne supporte pas d’entendre ! On n’est pas la nounou de nos enfants ! Est-ce que les enfants des femmes aux foyers appellent leur maman tati ?! Je ne crois pas…

 

J’avoue qu’en temps que maman qui travaille, ce genre de chose m’agace car ce n’est pas parce qu’on travail qu’on échappe à ses tâches ! Bien au contraire ! Non seulement on travail 8 heures par jour mais ça n’empêche pas que le matin il faille se lever très tôt pour préparer le petit déjeuner de tout le monde, préparer tout le monde et se préparer soi même ! Le soir quand on rentre après une dure journée de boulot ou on se sera pris la tête avec environ 150 personnes, qu’on aura stressé les dernières heures pour pouvoir partir à temps, il faut qu’on s’occupe de rechercher les enfants à l’école et/ou à la crèche, qu’on les ramène à la maison, qu’on se dépêche de préparer quelque chose de correct à manger car il est déjà tard ! Ensuite il faut qu’on donne le bain à nos petits, qu’on leur lise leur histoire du soir, qu’on les couches et les bordes, quand tout ça est fini il faut aussi ranger un peu la maison, parfois passer l’aspirateur, faire la poussière ou récurer les sols, vider ou remplir le lave vaisselle, pas le temps pour nous de nous poser 5 secondes ! Et le week end n’est pas forcément un week end non plus, le samedi il faut faire le grand ménage de ce qu’on a accumulé toute la semaine, nettoyer la salle de bain, les WC, faire tourner les machines du linge de toute la semaine, l’étendre, le laisser sécher. Il faut aussi faire les courses si on a pas eu le temps en semaine, et le samedi n’est pas la meilleure journée pour se rendre dans un supermarché ! Le dimanche il faut occuper les enfants, les sortir quand il fait beau ou jouer un peu avec eu à l’intérieur, en profiter un max car c'est le seul moment ou on peut le faire ! Souvent il faut aller manger à tel ou tel endroit ou encore inviter ses beaux parents pour le repas (qui se termine à 18h !) Et quand on a « rien » de prévu on en profite pour faire un peu de paperasse (qui s’est accumulé !) ou encore trier à nouveau l’armoire à pharmacie ou remettre à jour les habits des enfants qui grandissent si vite car la moitié de leur garde robe est trop petite pour eux… Et puis le lundi c’est reparti et la semaine de boulot recommence, semaine durant laquelle il faudra trouver le temps de repasser tout le linge étendu dans la buanderie (souvent le soir pendant le téléfilm) si on veut avoir le champs libre pour les prochaines machines de fin de semaines !


Donc il faut se dire que nous, en travaillant, on a les mêmes tâches qu’une maman au foyer mais avec au minimum 8h par jour en moins pour les faire…

 

Voilà. Après je ne me plains pas pour autant. La je donne le cas extrême qui, heureusement ne me concerne pas ! Il ne me concerne pas car j’ai la chance d’avoir un homme à la maison qui m’aide. On fait la cuisine alternativement. Quand je n’ai pas envie et lui non plus on se fait, sans complexe, des pâtes où on s’ouvre une boite de ravioli. Comme la buanderie est dehors il me sors et me rentre souvent le linge (mais il ne va pas jusqu’à le trier et me le repasser ! dommage !) Il participe aux tâches ménagères, fait les sols. Cela nous permet de passer à tour de rôle du temps avec notre fils mais également de partager des moments ensemble (car quand on s’y met à deux on a plus vite fini !) Bref, je n’ai vraiment pas à me plaindre, j’ai le plus formidable des MARI.


Mais ce n’est pas le cas de nombreuses femmes qui travaillent et doivent également gérer leur petit foyer sans l’aide de personne… Sans compter que parfois ces femmes font des travails dévalorisant et pénible, bosse en usine à la chaîne ou derrière une caisse de supermarché...

 

Moi ce que je trouve difficile dans le métier de maman au foyer (je suis resté à la maison 8 mois après la naissance de mon fils donc j’ai eu un aperçu) c’est que notre vie est rythmé uniquement par nos enfants. C’est qu’il n’y a pas de début ni de fin, on a l’impression de faire la même chose en non stop ! Les moments de bonheur avec nos enfants sont plus rares car on profite peut être moins de leur présence que quand on les voit peu. On s’énerve plus vite, on est peut être moins patient (je parle pour moi là), on savoure moins les instants passé avec eux…

 

Et pourtant je compte recommencer ! J’ai déjà prévu de prendre 6 mois de congé parental pour la naissance de bébé 2. Je suis censé reprendre début juillet 2009 mais je vais me prolonger jusqu’en janvier 2010 histoire de passer la première rentrée de Jules dans un peu plus de calme. Et ensuite je voudrais bien reprendre en 80% pendant 2 ans, jusqu’aux 3 ans de bébé2 en gros, comme ça j’économise les frais de garde du mercredi et j’ai un peu plus de temps pour gérer tout ça. Ca me parait être un bon compromis !

 

Mais si les femmes au foyer se voient verser un statut financier, je ne vois pas en quoi moi je n’aurais pas le droit d’en avoir un aussi… J’ai beau travailler à l'extérieur de chez moi, je n'en fais pas moins à l'intérieur! Et surtout je n’en suis pas moins maman avant tout et je dois gérer mon foyer au même titre que n’importe quelle maman. Au foyer ou pas...





Edit de 13h17 : Juste pour info, je réponds directement à vos commentaires dans mes commentaires! Pour celles qui ne connaissent pas le principe, il vous suffit de vous reconnecter à mes commentaires et ma réponse figure juste en dessous de votre comm!

Publié dans Mes petits débats

Commenter cet article

Chichipompon 30/12/2008 22:08

Je suis maman au foyer depuis ouh un bail maintenant !! puisque je n'ai jamais repris le boulot dès mon premier ptit bout, il y a eu des périodes où je n'ai absolument rien touché et je peux t'assurer que mon choix de femme au foyer je l'ai senti passé et cela malgré que ce soit mon choix pur et dur, je n'aurai jamais pu reprendre un boulot derrière d'ailleurs j'admire les femmes comme toi qui bosse et qui assurent sur tous les fronts !
Là où je suis moins d'accord avec toi c'est qu'en effet au 2° on a le droit à l'allocation pour élever ses enfants pendant 3 ans et pourquoi le premier n'aurait pas le droit d'avoir sa maman auprès de lui également ? Je pense que l'état devrait repenser à tout ça mais aussi s'apercevoir que la vie est bien plus dure qu'avant et que le complément qu'il donne est tout de même léger.
Après je comprends tout à fait ta position et il est vrai qu'un salaire serait peut être abusé.

chouchou 16/12/2008 02:32

Coucou Mimline..
Alors bon, ça fait qques jours que je me demande si je vais participer à ton débat..
Pour moi tes propos sont un peu de la provocation et je tiens à souligner que tu n'as bien compris le ton employé par Nono dans son com..dommage puisqu'il essayait d'employer le meme que le tien!
Bref...
Je ne polémiquerais pas sur ta façon de penser..parfois je te trouve à 1000 années lumières de certaines réalités.. (euh..c'est pas du tout méchant, j'aimerais bien que tout le monde vive chez les Bisounours!!!)

Je voudrais juste rebondir sur un truc..qui m'agace plus que tout!!!
La France est peut etre un pays d'assistés comme tu le penses..N'empeche qu'une rénumération pour des femmes au foyer ne serait pas assister des personnes qui ne foutent rien de leur journée, comme effectivement des petits cons qui trainent dans les cages d'escaliers des cités..!!!!!
Je ne vois pas où se trouve l'assistanat dans ce cas là ??!!

Et puis quand un jour, il t'arrivera à toi une galère..peut etre seras tu contente d'etre dans un pays d'assisté pour te donner le temps de choisir et de retrouver un bon boulot..tu as eu la chance de faire des études..elle n'est pas donné à tout le monde !
Voilà..c'est à peu près tout ce que j'avais à dire ...
J'espere que tu vas bien et que la tite framboise se porte à merveille...
Je t'embrasse bien fort !
Chouchou

Emilie coeur de beurre 14/12/2008 19:36

rien à voir, mais ton histoire de préservatif m'a fait repenser au con de 26 ans qui bosse avec moi ......
l'autre jour à table, on parlait de tout et de rien (surtout) et on en est venu au fait que perdre un enfant c'est dramatique (tu me contrediras pas là ??) et je disais donc qu'effectivement c'était la pire crainte d'un parent ....blablabla ....
et lui alors qu'il venait tout juste de commencer sa 1ère journée de boulot (il est moche, il pue et il est con), donc qu'il ne me connaissait pas ...me sort "bah si t'as peur que ton enfant meurt il fallait mettre un préservatif !!!" (ou un truc dans le genre) ...
mais quel Lourdingue !!!!!!!!!!!!!!!!!grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

et puis moi veut pas aller en Alsace !!!!! je voudrais pas perdre mon bel accent du sud !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Bisous à Mimline et à ses CHOIX !!

mimline 15/12/2008 10:01


mdr. c'est vrai que c'est original comme façon de penser! Surtout qu'on imagine pas combien on va s'attacher à nos enfants avant de les avoirs! (faut trouver un maxi préservatifs maintenant pour
remettre Louis dedans!!!)
Pour l'accend du Sud... Bon ben peut rien faire contre ça! C'est sûr que j'aurais pas envie de troquer l'accent chantant du Sud contre celui de notre, pourtant belle, région mais bourrin et très
laid...
Bouh ma Breemilie... Mais des ptites vacances chez les Alsacos ça pourrait être sympa non?


ptitedede29 14/12/2008 10:25

Encore un sujet "brûlant" ! Et bien moi, je suis d'accord ... et pas.

D'abord parce que faire des enfants est un CHOIX parfaitement égoïste. En effet, que tu travailles ou pas, ton enfant, c'est toi qui l'a voulu, lui, il n'a rien demandé ! ( je fais une généralité, les accidents, ça existe, ma soeur et moi on en est car ma mère prenait la pilule ! )Donc décider de s'occuper de ses enfants toute la journée, c'est un choix, décider de retourner travailler, c'est aussi un choix ma chère soeur nut nut !Mais dans tous les cas, c'est le bon car on veut le bien être de nos enfants et si les parents sont bien les enfants aussi...

Mais parfois, il ne faut pas être trop idiote, si faire garder tes bouts de chou te coûtait plus que ton salaire, je crois que tu ne réfléchirais pas longtemps pas vrai ? Et même si cela reste un choix, il est quand même un peu forcé non ?

Alors, même si je suis d'accord sur le fait que les femmes au foyer ( je ne parle pas de celles qui ont une situation particulière )n'ont pas à percevoir une rétribution financière pour leur CHOIX, je crois que tu joues sur les mots.

Faire les enfants, c'est un choix, comme je l'ai dit plus haut et en général. Mais on a beau avoir envie de les faire, les avoir et les aimer, une fois qu'ils sont là ( et tu en sais quelquechose ) ça devient beaucoup plus compliqué !

S'il est vrai que j'ai envie de retourner travailler puisqu'après 2 ans et demi d'arrêt de travail, je n'aspire qu'à quitter la maison, c'est aussi une contrainte financière. Je ne peux pas rester sans salaire, sinon on perdrait la maison ! Alors là, tu vas pousser le bouchon et tu vas me dire que je n'ai qu'à retourner en appart et revendre ma maison, car c'est aussi un choix d'être propriétaire. C'est vrai, tu as raison, mais n'as tu pas envie, toi aussi d'avoir un chez toi A TOI ? Et si tu choisissais d'être mère au foyer, n'apprécierais tu pas d'être rétribuée ?

Alors, je n'ai pas véritablement de réponse à la question, tout ce que je peux dire c'est qu'effectivement, la vie est une succession de choix, mais parfois aussi de problèmes auxquels il faut trouver une solution, et parfois, c'est celle de devenir mère au foyer !

Si jamais mon stage ne me permet pas de reprendre un travail, si finalement, je ne pouvais pas travailler ? et bien je deviendrai mère au foyer, pas par choix mais parce que la vie en a décidé autrement...Et je doute qu'on me verse une AAH ( Allocation Adulte Handicapé ) puisque je ne suis pas invalide à 80%

Alors, oui, si jamais je ne pouvais pas retravailler, j'avoue que ça m'arrangerait d'avoir une rétribution financière pour être mère au foyer. Je reviens donc sur ce que je disais au départ, quand nous voulons des enfants, c'est un CHOIX égoïste...

Donc tu as un avis bien tranché sur la question et tu en as parfaitement le droit, cette association a son avis bien tranché et logique ( si je puis me permettre ) auquel elle a droit aussi. C'est un débat sans fin !

Mais j'adore tes coups de gueule et je pense que tu dois avoir beaucoup de com...auxquels il faut que tu répondes alors...
gros bisous !
dédé

ps : mes pensées sont un peu brouillons ces temps ci désolée !

mimline 15/12/2008 09:57


mdr ma dédé nut nut!
Il faut que tu saches que je n'ai jamais d'avis tranché, j'ai mes opinions, je les défends comme tout le monde, mais si j'adore les débats c'est parce qu'ils ouvrent d'autre porte et me permette
parfois de changer mon opinion. De réfléchir à mes idées.  C'est important d'être ouvert et de prendre connaissance de tout.
Chaque cas est différent c'est sûr, mais moi je trouve vraiment que la France est un pays d'assisté. Pas étonnant qu'on préfère rester à la maison si on touche autant qu'en allant bosser! Mais en
attendant qui finance tout ça? Les pauvres idiots qui, eux, bossent! Alors est ce que tout ça est vraiment juste? (rhoo on change de débat là!)


mélanie 13/12/2008 15:32

Ah, Maryline, quel courage d'enfoncer de grandes portes....ouvertes...

encore 2.3 articles comme ça et tu te fais recrutée par le magazine parent.

j'adore quand tu fais semblant de tendre le baton pour te faire battre tout en fournissant le chiffon pour te faire reluire.

je pense personnellement qu'il y a du bon dans chacune de mes vies, que vider le lave vaisselle entre 2 bib ou en sortant du boulot ce n'est jamais la fête...
Quant au choix assumé des femmes au foyer...quand on compare le salaire moyen d'une femme à celui d'un homme, qu'on lui ote les frais de garde d'un ou 2 enfant, la cantine, et les frais de route et qu'il reste zero, je ne suis pas sure que l'on puisse parler d'un vrai choix.

et personellement le choix est un peu différent mais j'apprecie que l'Etat allemand reconnaise qu'avant d'être une femme au foyer j'ai bossé et qu'il reconnaisse qu'aujourd'hui, je ne suis pas en vacances mais que je palie en restant à la maison ses défaillance en matière de garde d'enfant, en me versant un "salaire".

Lorsque faire garder un enfant ne coutera pas la moitier d'un salaire moyen de femme, on poura reparler de choix.
Lorsque l'état, francais ou allemand, fournira à chacune d'entre nous aura une place pour faire garder son enfant à un tarif raisonable, on poura reparler de choix, en attendant, il est normal de revendiquer une compensation financière.

Mélanie

mimline 15/12/2008 09:53



Rha v'la l'allemande pour faire pleurer les chaumière... mdr.
On est d'accord, le système Allemand ne favorise pas du tout le travail de la femme (d'autant qu'une femme avec enfant en bas âge + travail est très mal considérer chez vous! Pire que Ben
Laden!!!)
Moi je parle surtout du système Francais car chez nous il y'a la maternelle à partir de 3 ans (enfin pour l'instant!) et "j'accuse" surtout les femmes de grands enfants scolarisé qui réclamment
compensation financière (voir ma réponse à Marjo) pour les plus petits je trouve ça tout à faire honorable que l'Etat offre quelques aides. Et d'ailleurs il le fait!
PS : Ma bonne copine a sa fille chez une nounou, elle bosse en 80% et avec les aides de la PAJE elle paie en tout des frais de garde de... 30€ de sa poche par mois! Si ça c'est pas raisonnable je
sais pas moi...