Les garçons… Et les filles !

Publié le par mimline

Depuis que je sais que je n’aurais pas de filles, je suis partagée. Partagée entre un sentiment de déception, un petit goût amer de ne pas avoir eu le « choix des rois » ou d’avoir donné une petite fille à son papa à mon mari ET un sentiment de plénitude parce que 2 frères ça doit être comme 2 sœurs, une complicité assez unique qu’on arrive pas vraiment à créer entre sexe opposés et que ni moi ni Marius n’avons connu puisque moi je n’ai qu’un frère et lui qu’une sœur.

Donc oui je suis honnête quand j’annonce ce deuxième petit garçon à ceux qui ne le savent pas encore la question qui suit immédiatement c’est « et tu n’es pas trop déçue ?» et je réponds la vérité à savoir que OUI ça m’a un "peu" déçue mais que NON je ne suis pas au bord de la dépression nerveuse pour autant.
Et puis surtout j’ai appris à l’apprivoiser ce deuxième petit couillu. Je crée déjà des rapports avec lui que je ne pouvais pas crée avec Jules (car je ne connaissais pas le sexe) maintenant je ne pense plus tellement à son sexe mais j’espère juste qu’il sera en parfaite santé comme son grand frère.

Hier j’ai fais des petites courses au Norma avant d’aller au boulot, à côté il y’a un collège mais un prof était visiblement absent puisqu’un troupeau d’adolescents boutonneux et bruyant se baladait gaiement dans les rayons. Exclusivement masculin le troupeau. Je les ai observé du coin de l’œil et j’ai de nouveau ressenti cette petite boule à l’idée de n’avoir que des garçons. C’est pas beau les garçons, c’est grossier, c’est bruyant et franchement abruti… Bref, je sors du Norma et là je croise…. Le troupeau DE FILLE ! Et ben franchement c’est pas mieux ! C’est tout aussi boutonneux, tout aussi bruyant, tout aussi grossier, visiblement tout aussi abruti et en plus c’est vulgaire, ça se maquille trop et ça porte des vêtements que je pensais destiné à une seule sorte de profession (pour laquelle des études ne sont pas nécessaire)

Bref, sur ce la petite boule c'est aussitôt envolé (après tout ça aurait pu être pire j'aurais pu avec DEUX FILLES!) et j’en ai déduis que garçon ou fille peu importe au final puisqu’ils seront tous un jour ADOS ! (et là je prendrais mes 5 années sabbatiques et je partirais dans les îles !)

Commenter cet article

Cécile et ses zamours 23/02/2009 13:04

Graaaaaaaaaaaave erreur d'observer des ados!!!!! mdr Faut pas, ça file des angoisses!!!
Allez... le tiens (et les miens...) ne seront JAMAIS comme ça... Hein? Quoi??? L'espoir fait vivre??? Ben oui!!!
Pour les années sabbatiques... tu veux pas une copine de jeu dans les îles?? Je me porte volontaire!!

Cindy, Raphael et Méline 21/02/2009 15:48

Cela dit tu pourras tenter la "fifille" en 3eme non ??!! Bizz et bon week end !

ptitedede29 20/02/2009 09:21

je vois que la maman se projette déjà dans les 13 prochaines années.. Laisse à ce petit couillu le temps de naitre ! lol
tu verras qu'il sera magnifique et qui te dit qu'il sera grossier ? tu n'en sais rien après tout ! peut être qu'il sera tout gentil après tout c'est ton fils...
gros bisous
dédé

Françoise 19/02/2009 22:52

Coucou
j'ai toujours eu l'impression que ce sont les autres qui étaient plus déçus que nous que le 2ème soit un garçon. On nous disait "la prochaine fois ce sera une fille".
Moi j'étais heureuse avec mes deux p'tits gars et si ma fille avait été un garçon, cela ne m'aurait gêné.
Par contre pour la complicité, si elle existe parfois, elle finit souvent en bagarre. Et c'est toujours la faute de "l'autre" :-)
Bises

Rhea 19/02/2009 22:34

T'en fais ton augrumentaire pro male va vite s'étayer quand tu auras ce petit bout de chou dans les bras! (une ex-"déçue")