Récit d'un 5 avril pas comme les autres...

Publié le par mimline

... Tout a en réalité commencé le 4... L'après midi nous nous rendons à la piscine avec Jules, déjà là je sens que ça "travail" sans pouvoir déjà réellement parler de contraction, mais j'ai une sensation bizarre au creux du ventre, comme si bébé préparait doucement le terrain...

Mes soupçons se confirment tout doucement et le soir à 21h30 je préfère me coucher "au cas ou". Je dis à mon homme que je pense que peut être le travail est en train de commencer mais je n'en suis vraiment pas sûre. Du coup il préfère se coucher lui aussi.

Mais moi je n'arrive pas à dormir, je regarde l'heure, je sens des tiraillements toutes les 25 minutes environs, je réfléchis au fait que ma valise n'est toujours pas prête, je repense à ce qu'il faut que je prépare et décide de dormir d'abord un peu puis de m'occuper de ça si les contractions se font plus forte. Je prends 2 spasfons puis fini par m'endormir vers les 1h du matin.

4h du matin je me réveille subitement, je sens quelque chose qui coule entre mes jambes... Ca doit être les eaux!? Je me lève en vitesse, cours au toilettes et là "floutch!" je perds une très grande quantité de liquide. Comme c'est la nuit j'allume la lumière histoire de voir si les eaux sont bien "claires" et pas colorés. Et là horreur du sang rouge vif absolument partout! Je ne m'attendais pas du tout à ça. J'appelle Marius, je m'habille en vitesse et on file directement aux urgences. Dans la voiture je ne me sens pas bien, je commence à trembler (froid? Peur?) et je panique car je ne sens plus mon bébé bouger. Je me dis que c'est fini, je me tourne tout un tas de films atroce...

Arrivé à l'hopital je suis tout de suite prise en charge. La sage femme m'ausculte et m'annonce que c'est "seulement" mon col qui a travaillé et que parfois ça saigne. Comme j'étais couché ça a fait "cuvette" et j'ai tout perdu d'un coup en me levant d'ou la grande quantité de sang. On fait un monito, bébé a le coeur qui bat et d'un coup je le sens à nouveau gigoter. Ouf. Je ne suis qu'à 1cms mais on décide quand même de rester car ces saignements me font quand même un peu peur malgré tout.

A 8h du matin je suis à 2cms, j'envoie Marius à la maison me préparer mon sac et lui dit de revenir à 11h.
11h je suis à 5cms. Je demande la péri que je reçois vers les midi et demi et Robin pointera le bout de son nez à 17h06 seulement. Ce petit coquin ne s'est pas présenté comme il faut, il a présenté le plus grande diamètre de son crane du coup épisio ouie ouie (et vive la péri! Alleluila!). Du coup j'ai quand même du pousser pendant une bonne heure surtout que je ne sentais absolument rien! (mais je ne m'en plains pas, avec Jules je sentais tout et c'est n'est pas mon meilleur souvenir!)

Et  voilà... Nous somme maintenant une vraie petite famille...

Commenter cet article

Cindydy 02/05/2009 00:34

Ba moi c'est dans l'autre sens ! Et j'ai préféré souffrir (pour éline) car Raphou je sentais vraiment rien et je ne savais pas kan pousser ! Félicitations il est trop chooouuuuu...

Natacha 01/05/2009 23:12

Coucou,
C'est sûr que tu as dû avoir peur quand tu as vu tout ce sang...

Moi j'ai mis 12h à chaque fois (sauf pour Chris: cézarienne !).

J'espère que tout se passe bien, que Jules n'est pas trop "jaloux" et que tu peux te reposer un peu !

Gros gros bisous

Marjoliemaman 01/05/2009 19:45

Youpie, youpie, youpie !
Mais quelle frayeur, quelle angoisse. Encore toutes mes félicitations pour ce petit bout tout parfait. Mille bises.

Estelle 30/04/2009 11:09

Coucou cousine
eh ben je comprends tes frayeurs !
Votre petit Robin s' est alors présenté comme Solène, moi aussi j'avais eu droit à l'épisio.
Sacré coquin déjà celui là ça promet !
Je vous fais pleins de gros bisous
Estelle Pat Solène et ...

pamplelune 29/04/2009 20:13

roo lalà, un petit coquin dès le départ, le petit Robin...
et comment vont les nuits? un peu plus calme et silencieuse ou toujours rock'n roll?
bises